منتدى بريس المغرب - مباريات الشرطة المغربية - مباراة الأمن الوطني

الوظائف العمومية و العسكرية - الأمن الوطني - نتائج ونماذج المباريات - إمتحانات البكالوريا - شؤون المدارس و التعليم - الإجازة المهنية والماستر
 
الرئيسيةالتكوين المهنيمكتبة الصوربحـثالتسجيلدخول
إعلانات
إعلان

توصل بجديد إعلانات الوظائف والمدارس وشؤون مباريات الأمن الوطني

(بعد الإشتراك سوف تصلك رسال تأكيد الإشتراك في بريدك، يجب الدخول لبريدك لتأكيدها )

Learn English Easily تعلم الإنجليزية بسهولة
المواضيع الأخيرة
» الدليل الشامل لكل ما يخص كروت الستلايت بكل أنواعها
من طرف kabitano 13.11.16 10:19

» نموذج طلب عمل باللغة الفرنسية Demande de travail exemple
من طرف زائر 11.11.16 8:29

» تجربتي في كتابي و شفوي مباراة حراس الامن ٢٠١٤
من طرف زائر 11.11.16 0:56

» تعلم الإنجليزية بسهولة Learn English Easily : الدرس 9 الإسم Noun
من طرف P-Man 09.11.16 16:14

» عناوين جميع الوزارات بالمغرب
من طرف زائر 02.11.16 13:18

المنتدى على الفايسبوك
منتدى بريس المغرب على الفايسبوك
سحابة الكلمات الدلالية
العمومية نمادج التعليم الامتحان مواضيع 2012 مفتشي 2014 القوات police نموذج مباريات نمودج وزارة المباريات امتحان نتائج المغرب العسكرية concours امتحانات نماذج شروط concour القانون الامن


شاطر | 
 

 Le métier de policier, une institution à part entière

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
P-Man
مراقب عام للمنتدى'''
مراقب عام للمنتدى'''


الجنس : ذكر
مَدينتے• : فاس
المشآرڪآت : 1478
نقاطي : 5976
سٌّمعَتي : 17
مِزَاجِے•: : مشغول

مُساهمةموضوع: Le métier de policier, une institution à part entière   20.10.11 12:43


Le métier de policier, une institution à part entière



Du petit enfant espiègle à la vieille dame décrépite en passant par le bon père de famille, nul n’ignore l’importance de la contribution des forces de police à l’instauration d’un Etat de droit, basé sur le maintien et la préservation de l’ordre public. Cela étant, le métier de policier requiert certaines qualités et certaines aptitudes, eu égard à la dureté de cette profession.


Pour mieux cerner tous les enjeux du métier de policier, il faut en saisir les rouages, mais à cette fin, il nous faut de prime abord disséquer le concept de « police ». Généralement, lorsqu’on évoque le terme « police », il s’agit d’une opération de conceptualisation qui consiste à regrouper en un seul terme l’ensemble des mesures ayant pour but de garantir l’ordre public. Ainsi, il y a bien lieu de constater que c’est en véritable administration à part entière que la force dite « publique » s’est constituée afin d’assurer le maintien de la sécurité publique.

Le policier est alors l’agent qui se met au service de l’administration policière, car il faut savoir que celle-ci est décomposée en plusieurs unités d’intervention mais qui se reconnaissent au final dans le concept de « forces de police ».
Etymologiquement parlant, le concept de « police » provient du terme « politeia » qui signifie une organisation politique ou un mode de gouvernance ; mais également du latin « politia » qui désigne une administration ou un gouvernement. L’on comprend alors mieux pourquoi la police est une structure administrative bien organisé selon un programme d’action avec des enjeux et des objectifs concrets, à savoir le maintien de la sécurité publique comme leitmotiv principal.


Mais la question essentielle et sans doute la plus importante est de savoir quel est le rôle attribué au policier aujourd’hui. Il va sans dire que le policier est chargé d’assurer la sécurisation des personnes et de leurs biens par le biais de l’Etat de droit qui veut que l’on fasse application de la Loi. Ainsi, au sens large du terme, les forces de police désignent tous les agents membres de l’administration policière, qu’ils soient civils ou parfois militaires. De ce fait, les compétences attribuées aux policiers relèvent d’une véritable attribution juridique car plusieurs textes de base telle que la fameuse « Déclaration des droits » de 1789 accordent à la force publique concernée les pouvoirs nécessaires afin de garantir les droits de l’Homme et dans l’intérêt de la communauté humaine dans son ensemble. C’est ainsi que les notions d’ordre public et de sécurité publique sont au centre de l’activité policière car la notion d’ordre public regroupe tout aussi bien la paix, la sécurité, la salubrité publiques mais également le respect des bonnes mœurs.
Mais avant d’aboutir à cette organisation structurée et complexe, la police était autrefois fort rudimentaire. En effet, au Moyen Age, les seigneurs avaient tout le loisir d’accuser quiconque, de faire procéder aux arrestations, et de réprimer…. Mais un pas décisif en avant fut accompli lorsqu’en 1667, Colbert décida de soumettre au roi Louis XIV un texte qui allait poser les bases juridiques de la future police, dont le rôle consisterait alors à protéger la ville et les particuliers de toutes formes de désordres.

Policier : un métier où le choix existe !

Le métier de policier comprend toute une panoplie de fonctions auxquelles on peut choisir. En effet, vous aurez le choix entre intégrer le corps de police administrative qui se consacre essentiellement à prévenir les troubles à l’ordre public, ou bien faire partie de la branche très médiatisée de la police dite « judiciaire », qui constate les infractions et procède aux arrestations.
Mais sachez également que vous pourrez intégrer l’une des trois forces dites « de sécurité » que sont la Police nationale, la Gendarmerie nationale, ainsi que des forces de police municipale qui dépendent des communes auxquelles elles sont rattachées.
Si l’ambition n’est pas ce qui vous fait défaut, apprenez que des organisations internationales ou régionales de coopération policière existent et que vous pourrez peut-être en faire partie. La plus célèbre de ces agences de coopération policière étant « Interpol ».
Pour ce qui est du recrutement, la Police nationale française recrute sans cesse de nouveaux éléments car les besoins en personnel sont nombreux, tant les missions à exécuter sont diversifiées. En effet, de nombreux services tels que la Police judiciaire, la Police des frontières ou encore la fameuse « DST » entendent former des jeunes recrues pour faire face aux différents types de banditisme et délinquances en tout genre.

Le métier de policier : réalité sociologique à plusieurs visages

Actuellement, des juristes, criminologues, sociologues et autres scientifiques se penchent sur les tenants et aboutissants des méthodes policières et de leur efficacité, ainsi que de leur impact concret sur la société d’aujourd’hui. Mais il y est également question de débattre sur le fait que le métier de policier est un métier particulièrement à risques car l’agent de police fait fi de sa personne au profit de la protection du corps social.
Toutefois, il ne faudrait pas omettre non plus l’autre aspect du métier de policier car, en effet, il présente également un risque pour les autres puisque les moyens matériels et légaux mis à leur disposition leur font parfois commettre des déviances et des abus, voire des bavures.
Finalement, le phénomène policier est tel qu’il suscite l’attention et la curiosité de nombreux metteurs en scène de cinéma tel que l’ancien policier reconverti olivier Marchal, qui signe une œuvre-clé grâce au controversé « 36, Quai des Orfèvres » dans lequel il est question de policiers ripoux, adeptes de méthodes policières peu orthodoxes.
Le saviez-vous ?
La police, c’est 300 métiers à l’intérieur d’un même corps. Ainsi, si on ne cite que quelques exemples, « gardien de la paix » ou encore « adjoint de sécurité » font encore partie intégrante des métiers des policiers.

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Le métier de policier, une institution à part entière
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى بريس المغرب - مباريات الشرطة المغربية - مباراة الأمن الوطني :: وظائف & مباريات :: وظائف عسكرية و أمنية :: مترشحي الامن الوطني Concour Police Maroc-